Gérer le choc de la nouvelle

Gérer le choc de la nouvelle

« Votre fille a une leucémie. »

Bon, ce n’est pas exactement comme ça qu’ils l’amènent hein, la médecin qui nous a annoncé la nouvelle y a été plus progressivement en nous expliquant qu’ils avaient trouvés des « mauvaises cellules » dans le sang de notre fille, etc…

Mais bref.

Quand tu apprends la nouvelle, ça te fait un sacré choc !

Et tout s’enchaîne tellement rapidement que tu es pris dans un tourbillon de trucs, de changements, de choses nouvelles à gérer, …

Comment faire pour gérer ce choc énorme ?

Emotionnellement

Moi, faisant du développement personnel depuis plusieurs années et étant coach, j’ai directement pensé à gérer mon émotionnel.

Certainement pour une des premières fois de ma vie, je me suis laissée pleurer, sans vraiment me soucier d’où j’étais.

Par exemple en faisant la queue en pleine rue 😅 Bah, je tiens à dire que les gens ne disent rien du tout et qu’il y a même une personne qui est venue me réconforter ❤

J’ai aussi, quasi immédiatement pris rdv avec quelqu’un pour de l’écoute.

J’ai fais mon école de coach en début d’année, j’ai immédiatement prévenu mes collègues et amis de formation de ce que je vivais. Je leur ai demandé de l’aide et du soutien quand je me suis sentie mal.

D’ailleurs je venais de commencer un coaching avec un coach… Je lui ai écrit pour lui demander une séance d’urgence.

Quand aujourd’hui la psychologue de l’hôpital est passée et m’a demandée si je voulais parler, j’ai dit oui.

Bref, j’ai tout de suite pris en charge ma gestion émotionnelle de cette nouvelle réalité.

Est-ce que tout est rose pour autant ?

Pas du tout du tout 😅😂

Clairement, tout va mal 😱😭

Non, c’est pas vrai 😜

Je traverse des phases où ça va relativement bien.

Et des phases où ça ne va pas bien du tout (relire mon article d’hier 😉)

Et c’est NORMAL !

C’est une putain d’énorme nouvelle et ce n’est pas en pleurant une fois ou deux, en exprimant ce qu’on a sur le cœur à une ou deux personne que c’est réglé.

Non, c’est quand même un putain de changement de vie.

En plus, un jour ma fille peut aller super bien et le lendemain elle ne se réveille plus de la journée et ne mange plus rien… 😅

Il y a des nouvelles de partout.

Alors oui, émotionnellement on est mis à rude épreuve.

C’est pour ça que je trouve ça vraiment important de bien s’entourer dès le départ.

Bon, moi j’ai particulièrement la chance de connaître plein de monde dont le métier c’est d’écouter et d’accompagner les autres. Donc c’est sûr que ça aide 😊😊😀 Et je suis d’ailleurs pleine de reconnaissance d’être si bien entourée sur ce plan, et de leur réaction et leur présence pour m’apporter du soutien quand j’en demande. Merci tellement 🥰❤❤

Mais en fait mes proches sont très soutenants aussi.

Parce que j’ose aussi leur répondre franchement ce que je vis quand ils me demandent comment ça va. Je leur fais une réponse en 5 paragraphes avec tous les détails du moment de mon état 😉 Ca me fait du bien de l’exprimer ! 🥰

Donc voilà, c’est important de s’occuper de ses émotions, histoire qu’elles ne nous bouffent pas de l’intérieur. Et ne rongent pas notre énergie petit à petit.

Coporellement

Mais il y a aussi un autre aspect qui est super important à prendre en compte et que là, j’avoue, je n’y ai pas vraiment pensé jusque là 😅

C’est prendre soin de notre corps.

Les émotions elles s’inscrivent dans le corps aussi. Physiquement.

A l’annonce d’une telle nouvelle le corps il en prends un coup.

C’est lui qui doit gérer concrètement le choc en fait.

Et développer de l’énergie pour suivre derrière.

Ca m’avait déjà surprise quand j’avais été voir un acupuncteur quelques semaines après la mort de mon père. Quand il m’avait dit que c’était normal les symptômes que je lui décrivais parce qu’après une telle annonce/une telle nouvelle, le corps il a besoin de digérer. Physiquement. Comme des aliments solides quoi. Franchement, ça ne me serait pas venu à l’idée qu’il faille digérer les évènements comme les aliments 😄

Bon alors, évidemment, il y a le sommeil et se reposer au max. Mais pas que.

J’ai été aussi voir un acupuncteur qui a relancé l’énergie, parce qu’à priori il n’y avait plus rien 😅😥

Mais je me suis quand même tapée des supers douleurs dentaires depuis quelques jours. Et putain, la douleur, ça fatigue ! Comme si j’avais besoin de ça en plus, franchement 😥

Et là je me suis dis qu’en fait, c’était sûrement comme pendant la grossesse : ton corps il est occupé à gérer beaucoup plus que d’habitude, il puise dans les réserves là où il peut. D’ailleurs il me semble que les dents sont plus fragiles pendant la grossesse. Bref, je me suis dis que je vivais sûrement un truc similaire…

Jusqu’à ce que ma mère revienne de chez notre naturopathe en me disant qu’il avait dit qu’il fallait absolument qu’on se supplémente en magnésium. Parce que, justement, énorme choc donc le corps il morfle, les muscles consomment plus…

Bon, je ne vous fais pas un truc médical ici, je ne sais pas si ce que je dis exactement est juste, et je m’en fous un peu j’avoue 😅. Toujours est-il qu’il nous a « prescrit » une dose massive de magnésium.

Ma mère m’a aussi filé de jus d’Argousier pour de l’apport de vitamine C.

J’ai donc commencer à boire de l’eau de mer (en attendant l’autre truc de magnésium) et le jus d’Argousier. Et je sens déjà que ça me soutien bien. Mon corps est content.

J’ai même (un peu) moins mal aux dents. (ça je vais attendre d’aller voir un ostéopathe dans 3 jours voir si ça suffit à m’enlever les tensions ou pas – sinon j’irais voir un dentiste en plus 😉)

Et je trouve dommage de ne pas avoir pensé à ça plus tôt.

Parce que, franchement, complémenter le corps (en magnésium ou en n’importe quoi d’autre) ça ne m’étais pas du tout venue à l’idée.

Je n’avais pas non plus pensé qu’il morflait autant.

Mais en fait oui, l’émotionnel et le corps sont étroitement lié, donc c’est logique 😉

Cette partie n’est donc pas forcément là pour vous dire que si vous vivez ce même choc (apprendre que votre enfant à un cancer) ou un autre type de choc de prendre du magnésium… 😉

Mais plutôt pour vous faire prendre conscience que le corps il est en surcharge là. Il a besoin de plus d’énergie et de « plus » que d’habitude pour gérer le choc.

A vous de trouver quelqu’un qui vous dira quoi exactement 😊

Mais je trouve ça hyper important d’en avoir conscience.

Parce que juste gérer ses émotions ça ne suffit pas.

C’est même pour ça qu’il y a quelques jours je trouvais ça limite inutile. Parce que je les exprime à tout le monde, beaucoup plus que d’habitude, je pleure, j’écris, je demande de l’aide… Et j’ai l’impression de m’enfoncer encore et toujours plus dans le manque d’énergie et la déprime.

Bah oui, parce que le corps aussi à besoin d’être soutenu 😉🥰❤

Donc j’insiste un peu sur cette partie, parce que c’est vraiment celle qui m’avait échappée et fait défaut jusque là, donc que je veux ancrer pour moi 😉

Mais si toi, dans ton cas, c’est la première partie que tu as zappée (la gestion de tes émotions) je t’encourage à en prendre soin le plus vite possible. Tu ne tiendras pas plus en prenant soin de ton corps mais sans exprimer ce qui t’habites.

Pour moi, ce sont vraiment les deux gros points à surveiller et prendre soin pour toi, à l’annonce de cette nouvelle hyyyper chamboulante et stressante et flippante et déprimante…

J’espère que cela pourra t’aider 🥰

Dis moi en commentaire est-ce que cet article t’a apporté quelque chose ? Quoi ?

Et toi, comment tu fais pour gérer ?

Tout mon amour et mon soutien ❤

Spread the love

Sarah Gascoin

Related Posts

Honorer ton envie de vivre 💖

Honorer ton envie de vivre 💖

Effets secondaires et sentiment d’IMPUISSANCE

Effets secondaires et sentiment d’IMPUISSANCE

No Comment

Laisser un commentaire

Abonne-toi :)

Si tu veux être averti directement dès que je publie un nouvel article, laisse moi ton adresse mail juste en dessous ;)

Les derniers articles